Hanami

Hanami est une tradition japonaise qui consiste à admirer la floraison des sakuras, les cerisiers japonais. Il s’agit d’un temps de pause, de réflexion et de contemplation. S’arrêter pour observer et apprécier la beauté éphémère des fleurs. J’ai découvert cette tradition il y a seulement deux ans et, depuis, j’attends avec impatience chaque printemps pour aller observer les fleurs. Cette année la pleine floraison a eu lieu pendant le confinement. Impossible d’aller au-delà de dix kilomètres autour de chez soi. Je me suis donc contentée des fleurs de mon quartier mais elles n’en sont pas moins belles ! Et, au contraire, n’est-ce pas d’autant plus rendre hommage à la tradition d’Hanami que de prendre le temps d’admirer ces fleurs de quartier loin des lieux fleuris sur-fréquentés du centre de Paris car très, trop, connus.

Je vous laisse avec ces photos sur lesquelles, je crois, la joie de voir ces fleurs est très visible sur mon visage ! 🙂

Robe en lin cousue main en République Tchèque par Galia Couture.

La virevolte

L’automne est pour moi une ronde. La ritournelle des feuilles dorées qui tombent sur l’herbe humide.

Au début de cette saison,  l’été  indien fait persister la chaleur. On apprécie encore de se promener jambes nues, le visage souriant et hâlé. Puis vient la fraîcheur, les après-midis en intérieur, l’attente d’Halloween.

Vient alors Novembre, souvent gris, un peu mélancolique, mois sans rien. « No flower, november”. On commence à guetter les lumières du mois suivant et on s’emmitoufle pour oublier les nuits longues…

Je vous retrouve enfin après de longs mois d’absence avec ce look automnal, des couleurs chaudes et de la joie pour réchauffer vos cœurs.

Col-roulé, babies et jupe midi : Vinted. Serre-tête : H&M. Sacoche en cuir et Polaroïd : brocante.

À très vite, Juliette